Et maintenant ?

Je vous parlais dimanche, ici, des choses mêmes les plus banales, que le fait d’avoir des enfants avaient pu changer, et du fait qu’on ne s’en rendait pas compte AVANT.

Alors je me suis dit qu’il serait judicieux de vous préparer un article pour vous parler de ce qui a changé et que vous ne connaissiez pas avant, et qui fait que malgré tout ce qu’on dit, lit, entend, on fait toujours des enfants…

Et puis, il est important de ne pas dégoûter ceux qui ne connaissent pas encore ces joies ! Si on devait s’arrêter à des nez morveux à moucher, à des nuits sans sommeil, à une maison qui n’en est plus une… on ne ferait rien non ? Ce sont les choses de la vie après tout…

Donc maintenant, tu es préoccupée par le bonheur des tes nains, par leur santé, par leur bien-être, par leur garde-robe, par leur alimentation. Toi, tu passes après. Et chaque chose positive t’apporte un peu de bonheur.

Oui, parce que maintenant, tu sais te réjouir de peu. Une nuit sans toux, une soirée sans cri, un repas sans négociation, une semaine sans voir ton/tes médecin(s)… Ô joie !

Tu es fière. Lorsqu’il dit bonjour, au revoir, merci, pardon, mets sa main devant sa bouche…naturellement ; lorsque tu regardes ses évaluations avec des 🙂 , lorsque tu te rends compte que, oui tu répètes 50 fois les mêmes choses, oui parfois tu t’énerves, oui parfois tu n’es pas marrante, mais que ça n’a pas servi à rien. Tu es fière, pour pas grand chose parfois, mais pourtant pour toi « ça veut dire beaucoup » comme dirait France Gall !

Tu es devenue plus exigeante mais aussi plus tolérante, avec lui, et avec toi-même. Il n’en veut pas mais il goûte. Il a une tache sur son t-shirt, tant pis. Le frigo est vide, il mangera des pâtes ce soir, et des légumes demain quand j’aurais eu le temps de faire les courses.

Tolérante aussi avec ton corps. Oui tu as peut-être gardé un peu de ton bidou, mais ce n’est que la marque d’un événement qui t’a transformée, et quel événement !

Ta maison ne ressemble plus à rien certes mais… entendre leurs éclats de rire n’a pas de prix ! Et puis un jour, ils apprennent à ranger. Si, si, je veux y croire. Le grand commence d’ailleurs, si si. Parfois.

Là par exemple, sur cette photo de qualité pire que moche, au lieu de pleurer de l’état de la chambre, tu te réjouis qu’elle se mette à apprécier la lecture 🙂

Tu apprécies de ne rien faire, de ne rien dire, tu apprécies RIEN. Alors qu’avant un rien t’ennuyait.

Tu sais maintenant ce que veut dire « L’amour rend aveugle » ( je parle d’enfants, pas de mariage, ça viendra sûrement…) parce que si tu trouvais que les bébés étaient tous plus ou moins vilains, à quelques exceptions près ( les bébés Corolle ne compte pas ) petits, fragiles mais touchants, les tiens te paraissent les plus beaux, magnifiques, juste parfaits. Et tu essaies de ne pas trop le dire. Mais un peu parce que tu ne peux pas faire autrement quand même.

Maintenant tu sais ce que c’est d’aimer de façon inconditionnelle, pour de vrai. Tu comprends que tu peux être vraiment fâché contre quelqu’un, mais que quelle qu’en soit la raison, ça ne changera rien. Inconditionnel je te dis. Tu es leur première fan, fais-toi à l’idée.

Aujourd’hui, sans eux tu ne ferais rien… parce qu’aujourd’hui ta vie c’est eux. Avant tout.

Oui on est femme/homme, oui on a une vie en tant que nous, on travaille ou pas, on a une vie sociale ou pas.

Mais aujourd’hui, et plus jamais, tu ne seras comme avant.

Parce qu’aujourd’hui, tu es maman/papa, justement.

Vous pouvez aller lire les histoires de maternité d’Anne-Claire sur son blog Bonjour1sourire :

ici : J’veux un bébé !

ici: J’suis enceinte !

et ici : Faire-part de naissance

 

Publicités

3 réflexions sur “Et maintenant ?

  1. Pingback: Faire-part de naissance | bonjour1sourire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s